La Coccinelle

La coccinelle

Elle me dit : Quelque chose
Me tourmente. Et j’aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose.

J’aurais dû – mais, sage ou fou,
A seize ans on est farouche,
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l’insecte à son cou.

 

On eût dit un coquillage ;
Dos rose et taché de noir.
Les fauvettes pour nous voir
Se penchaient dans le feuillage.

Sa bouche franche était là :
Je me courbai sur la belle,
Et je pris la coccinelle ;
Mais le baiser s’envola.

– Fils, apprends comme on me nomme,
Dit l’insecte du ciel bleu,
Les bêtes sont au bon Dieu,
Mais la bêtise est à l’homme.

Victor Hugo

.

Bon week-end à tous et que cette petite coccinelle vous apporte beaucoup de Bonheur 🙂

Porte Bonheur

.
Au Moyen-Age, la coccinelle était déjà qualifiée de ‘bête à bon Dieu’. Est-ce parce que sa larve mange les pucerons nuisibles aux plantes, parce que l’hiver on la trouve parfois au pied d’une croix en altitude ou encore que sur son dos, on peut imaginer, dessinée par les points noirs, la lettre grecque tau , symbole de la croix ou encore parce-que cette croyance proviendrait du Moyen-Age. Un homme aurait été gracié grâce à une coccinelle ! En effet, on raconte que lorsque l’homme condamné eu sa tête sur le billot, une coccinelle se posa sur son cou, le roi crut à un signe divin et gracia le le pauvre homme. D’où l’expression que l’on entend souvent (« la bête à Bon Dieu »  Mystère ! En tout cas, si une coccinelle se pose sur vous, c’est un signe de chance. Comptez les points noirs qui piquent le rouge de ses ailes : Autant de mois de bonheur en perspective 😛

.

.