Orthetrum cancellatum

Merci à Sophie pour sa précieuse aide 🙂

.

Aeshna affinis (1)Aeshna affinis (3)Aeshna affinis (2)Aeshna affinis (4)

Publicités

La Dentellière made in Breizh

En voyant mon bouton de clématite , la Bretonne que je suis y a vu des Triskells et j’étais si contente de savoir que certains insectes brodaient des œuvres d’art  pour moi 🙂   . Mais à mon grand désespoir de jour en jour , j’ai vu mes boutons se faire dévorer les uns après les autres 😳   J’ai donc revêtu mon imperméable façon Colombo et chercher des indices après quelques jours de recherches effrénées …

.

.

bouton de clématite_dévoré

.

Je crois avoir trouvé le coupable

Criocère du lys

Le criocère du lys

.

.

Prévention des attaques de criocères sur les lys

La prévention est difficile. Vous pouvez éventuellement, après une année de pullulation, couper et brûler en hiver les tiges desséchées des lis pour détruire les adultes qui s’y seraient réfugiés pour passer la mauvaise saison. Leur nombre sera diminué au printemps, mais ils ne seront pas tous détruits, loin de là.

Si vous détectez la présence d’œufs ou de larves sur le feuillage, vous pouvez pulvériser sur ces œufs et ces larves une solution à 2% d’huile de colza. Prenez un litre d’eau non calcaire (eau de pluie par exemple), versez dedans 20 millilitres d’huile de colza (de préférence bio et de première pression à froid pour une efficacité ovicide maximale) et 12 ml de liquide vaisselle biologique (pour avoir des tensio-actifs d’origine végétale et non de chimie pétrolière). Agitez vigoureusement avec une cuillère ou un fouet pour homogénéiser le mélange avant de le pulvériser.

Ce liquide agit par contact. Il doit donc être pulvérisé (avec un pulvérisateur manuel, par exemple en recyclant une bouteille plastique de liquide pour nettoyer les vitres munie de son pistolet) uniquement sur les œufs et les larves quand vous en avez détecté.Une pulvérisation préventive du feuillage seul est inefficace.